Normal view MARC view

Hospital transmission of community-acquired methicillin-resistant Staphylococcus aureus among postpartum women [Article de Revue]

 
[Transmission nosocomiale en postpartum, d'une souche communautaire de Staphylococcus aureus méticillino-résistant]
Saiman, L ; O'KEEFE M ; GRAHAM PL 3RD ; WU F ; SAID-SALIM B ; KREISWIRTH B ; LASALA A ; Schlievert, Patrick M ; DELLA-LATTA P ;
Department of Pediatrics, Columbia University, New York, New York 10032, USA
Clinical infectious diseases. 2004/02/15; 37(10) : 1313-1319
Summary: Les infections à SARM acquises dans la communauté (SARMc) tendent à émerger depuis la fin des années 1990. Elles surviennent en l'absence des habituels facteurs de risque d'acquisition de SARM. La souche MW2, identifiée aux USA en 1998 lors de 4 cas pédiatriques avec décès représente la quasi totalité des cas nord-américain. Elle est génétiquement différente des souches nosocomiales et se caractérise par sa sensibilité aux antibiotiques et sa virulence. Cet article rapporte donc la première épidémie liée à la transmission nosocomiale de cette souche de SARMc. Trois cas de mastite à SARM survenus environ trois semaines après l'accouchement dans un même hôpital new-yorkais ont fait l'objet d'une investigation. Cinq autres cas ont été identifiés (1 mastite, 1 ISO, 1 cellulite, 1 pustulose et 1 infection non précisée) parmi les femmes ayant accouché pendant la même période. Les caractéristiques génétiques des 8 souches isolées mises en évidence par l'analyse du polymorphisme de restriction et le séquençage de l'ADN étaient identiques entre elles et à celles du MW2. Aucune voie de transmission n'a pu être mise en évidence. La recherche de portage nasal de SARMc chez les personnels qui avaient été en contact avec les patientes ainsi que les prélèvements de surface et la recherche de portage pharyngé chez les nouveaux nés étaient négatifs. Une étude cas-témoins a été réalisée afin d'identifier d'éventuels facteurs de risque d'acquisition nosocomiale de ce SARMc en postpartum. Trois témoins par cas ont été sélectionnés au hasard parmi les 312 femmes ayant accouché pendant la même période que les cas. Aucun facteur de risque n'a pu être mis en évidence. Les caractéristiques démographiques, la durée moyenne d'hospitalisation et la proportion de patientes ayant reçu une antibiothérapie au cours de l'accouchement étaient identiques parmi les cas et les témoins. Le portage vaginal de streptocoque B était plus fréquent chez les témoins que chez les cas.Il s'agit donc ici de cas groupés d'IN à SARMc survenant chez des patientes sans facteurs de risque particuliers. Aucune voie de transmission n'a été identifiée. L'émergence de cette souche à l'hôpital suggère que la surveillance des infections et colonisations à SARMc pourrait être nécessaire à une meilleure compréhension de l'épidémiologie de ce pathogène émergent.(RESUME D'AUTEUR)

Infections caused by community-acquired methicillin-resistant Staphylococcus aureus (CA-MRSA) are being increasingly observed in patients who lack traditional risk factors. We described 8 postpartum women who developed skin and soft-tissue infections caused by MRSA at a mean time of 23 days (range, 4-73 days) after delivery. Infections included 4 cases of mastitis (3 of which progressed to breast abscess), a postoperative wound infection, cellulitis, and pustulosis. The outbreak strains were compared with the prototype CA-MRSA strain MW2 and found to be indistinguishable by pulsed-field gel electrophoresis. All were spa type 131, all contained the staphylococcal chromosomal cassette mec type IV, and all expressed Panton-Valentine leukocidin and staphylococcal enterotoxins C and H. The route of transmission was not discovered: the results of surveillance cultures of samples obtained from employees of the hospital, the hospital environment, and newborns were negative for the outbreak strain. We report that MW2, which was previously limited to the midwestern United States, has spread to the northeastern United States and has become a health care-associated pathogen.(RESUME D'AUTEUR)
Publication
, 2004/02/15

Pages
1313-1319

Language
Anglais

Number of ref
30

ID notice
318705

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: