Normal view MARC view

N-CDAD in Canada: Results of the Canadian Nosocomial Infection Surveillance Program 1997 N-CDAD Prevalence Surveillance Project [Article de Revue]

 
[La prévalence des DACD-N au Canada en 1997 : résultats du Programme canadien de surveillance des infections nosocomiales]
HYLAND M ; OFNER-AGOSTINI M ; Miller, Melissa B ; Paton, S ; GOURDEAU M ; ISHAK M
The Canadian Journal of infectious diseases and medical microbiology. 2001/03; 12(2) : 81-88
Summary: CONTEXTE : Une enquête pré-étude menée en 1996 au sein du Comité canadien d'épidémiologistes hospitaliers (CCEH) a révélé des écarts entre les établissements en ce qui concerne la prévention, la détection, le traitement et la surveillance des diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD). Les établissements voulaient établir les taux de DACD nosocomiales (DACD-N) à l'échelle du pays pour comprendre la portée des mesures de lutte et de prévention ainsi que le fardeau de ces maladies sur les ressources en soins de santé. Le CCEH, en collaboration avec le Laboratoire de lutte contre la maladie de Santé Canada et sous la supervision du Programme canadien de surveillance des infections nosocomiales, a entrepris une étude de surveillance de la prévalence des DACD-N parmi certains hôpitaux au Canada. OBJECTIF : Établir les taux de prévalence des DACD-N au Canada.MÉTHODE : Différents établissements du CCEH ont procédé en 1997, durant six semaines, à l'analyse de toutes les selles diarrhéiques des patients hospitalisés à la recherche de la toxine de Clostridium difficile ou de la bactérie elle-même accompagnée de signes de production de la toxine. Les patients dont l'analyse s'est révélée positive et qui répondaient aux définitions de cas ont rempli un questionnaire.RÉSULTATS : Dix-neuf (19) établissements de santé situés dans huit provinces ont participé à l'étude. Le taux de prévalence générale des DACD-N s'est établi à 13,0 % (IC à 95 %; 9,5 % à 16,5 %). Le nombre moyen de cas était de 66,3 par 100 000 jours-patients (IC à 95 %; 37,5 à 95,1) et de 5,9 par 1000 patients admis (IC à 95 %; 3,4 à 8,4). C'est parmi les patients âgés et ceux qui avaient été hospitalisés durant plus de deux semaines dans des services de soins médicaux ou chirurgicaux que se rencontraient le plus souvent les DACD-N.CONCLUSION : Cette étude nationale de surveillance de la prévalence, qui a permis d'établir les taux de DACD-N, sert de point de référence aux établissements de santé au Canada, en plus d'en dégager les tendances et les répercussions.

BACKGROUND: A 1996 preproject survey among Canadian Hospital Epidemiology Committee (CHEC) sites revealed variationsin the prevention, detection, management and surveillance of Clostridium difficile-associated diarrhea (CDAD). Facilities wanted to establish national rates of nosocomially acquired CDAD (N-CDAD) to understand the impact of control or prevention measures, and the burden of N-CDAD on health care resources. The CHEC, in collaboration with the Laboratory Centre for Disease Control (Health Canada) and under the Canadian Nosocomial Infection Surveillance Program, undertook a prevalence surveillance project among selected hospitals throughout Canada. OBJECTIVE: To establish national prevalence rates of N-CDAD. METHODS: For six weeks in 1997, selected CHEC sites tested all diarrheal stools from inpatients for either C difficile toxin or C difficile bacteria with evidence of toxin production. Questionnaires were completed for patients with positive stool assays who met the case definitions.RESULTS: Nineteen health care facilities in eight provinces participated in the project. The overall prevalence of N-CDAD was 13.0% (95% CI 9.5% to 16.5%). The mean number of N-CDAD cases were 66.3 cases/100,000 patient days (95% CI 37.5 to 95.1) and 5.9 cases/1000 patient admissions (95% CI 3.4 to 8.4). N-CDAD was found most frequently in older patients and those who had been hospitalized for longer than two weeks in medical or surgical wards.CONCLUSIONS: This national prevalence surveillance project, which established N-CDAD rates, is useful as .benchmark data for Canadian health care facilities, and in understanding the patterns and impact of N-CDAD.(RESUME D'AUTEUR)
Publication
2001/03

Pages
81-88

Language
Anglais

Number of ref
39

Published in
The Canadian Journal of infectious diseases and medical microbiology

ID notice
318820

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: