Normal view MARC view

Nonrespiratory Stenotrophomonas maltophilia infection at a children's hospital [Article de Revue]

 
[Infection non respiratoire à Stenotrophomonas maltophilia dans un hôpital pour enfants]
SATTLER CA ; MASON EO ; KAPLAN SL
Clinical infectious diseases. 2000/12; 31(6) : 1321-1330
Summary: Stenotrophomonas maltophilia (Smal) est un bacille gram négatif non fermentant , isolé de prélèvements cliniques avec une fréquence croissante, notamment chez les sujets débilités ou immunocompromis. Cette bactérie est caractérisée par sa résistance intrinsèque aux antibiotiques communément utilisés pour le traitement d'infections sévères chez les patients fragilisés. Le facteur de risque le plus important pour le développement et la colonisation ou l'infection à Smal est le traitement antérieur par un antibiotique à large spectre. L'objectif de cette étude était de faire la synthèse des caractéristiques cliniques et épidémiologiques des infections non respiratoires à Smal dans un hôpital pédiatrique. Les auteurs ont repris tous les prélèvements positifs à Smal entre avril 1992 et octobre 1998, et tous les sites furent inclus dans l'étude à l'exception des prélèvements respiratoires issus de cavités non stériles (car difficulté de différencier colonisation et infection). La proportion d'infections fut exprimée en nombre de patients avec un premier isolement de Smal et en nombre total d'isolements de Smal pour 10 000 admissions par an. Tous les dossiers cliniques correspondant aux prélèvements positifs ont été revus et les données démographiques, les facteurs prédisposants, les caractéristiques cliniques, le traitement et les conditions de survenue ont été collectés. Le nombre total d'isolements comme le nombre de patients positifs pour la première fois ont significativement augmenté durant la période d'étude (r = 0,87 ; p = 0,03). Quatre-vingt cinq isolements furent identifiés dont 51 (60 %) infections ; 42/51 (82,4 %) étaient nosocomiales. Parmi les 9 cas communautaires, 7 étaient le fait d'enfants hospitalisés dans les 1 à 3 mois précédents. Les facteurs de risque les plus couramment associés à Smal étaient la maladie sous-jacente (90,2 %), les hospitalisations préalables, chez les non nouveaux-nés, (37/51 (72,5 %) dont 30 à plus de 3 occasions), le traitement antérieur par les antibiotiques (78,4 %) et la présence d'un cathéter veineux central (76,5 %). Des cultures polymicrobiennes furent obtenues de 70,6% des isolements ; Pseudomonas aeruginosa et Acinetobacter spp furent les bactéries isolées conjointement le plus fréquemment. Une maladie sous-jacente était présente dans 31/32 cas (96,9%) de bactériémie et la maladie sous-jacente la plus fréquente était le cancer qui survint chez 14/32 cas. Les bactériémies étaient les infections le plus souvent responsables d.un syndrome clinique (32/51 (63 %)). Fièvre ou sepsis survinrent dans 22/32 cas (69 %) et un choc dans 10/32 cas (31 %). Les infections des autres sites étaient moins sévères. Les antibiotiques les plus actifs in vitro étaient triméthoprime-sulfaméthoxazole et ticarcilline-acide clavulanique. La mortalité totale fut de 12,5% et 6,3% attribuable à l'infection.

To describe Stenotrophomonas maltophilia infection in children, we reviewed the medical records of patients with isolates from nonrespiratory sites and identified 85 episodes, 51 (60%) of which represented true infection. Forty-two episodes (82.4%) were hospital acquired. Commonly associated with S. maltophilia infection were underlying illness (in 90.2% of cases), previous hospitalizations (in 78.7%), previous antibiotic exposure (in 78.4%), and the presence of a central venous catheter (in 76.5%). Polymicrobial isolates were obtained in 70.6% of episodes; Pseudomonas aeruginosa and Acinetobacter species were the most common coisolates. Bloodstream infection was the most frequent clinical syndrome (32 [63%] of 51 episodes). Fever or sepsis occurred in 22 (69%) and shock in 10 (31%) of 32 episodes. Infection at other sites was less severe. The most active antibiotics in vitro were trimethoprim-sulfamethoxazole and ticarcillin-clavulanate. The overall and attributable mortality rates were 12.5% and 6.3%, respectively. S. maltophilia appears to be an important cause of nosocomially acquired bacteremia in children. The significance in children of isolation from other sites is less clear.(RESUME D'AUTEUR)
Publication
, 2000/12

Pages
1321-1330

Language
Anglais

Number of ref
80

ID notice
318945

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: