Normal view MARC view

Pneumonies à S. pneumoniae de sensibilité diminuée à la pénicilline : données épidémiologiques, facteurs de risque et impact thérapeutique [Article de Revue]

Pneumococcal pneumonia due to strains with reduced penicillin sensitivity. Epidemiologic study, risk factors and response to beta-lactam therapy
 Bédos, Jean-Pierre ; VALLEE E ; GESLIN P ; MOINE P ; CHASTANG C
Service de réanimation des maladies infectieuses. Groupe hospitalier Bichat-Claude Bernard. Paris. F
Médecine et maladies infectieuses. 1995/05; 25(5) : 740-747
Summary: D'octobre 1991 à octobre 1993, 106 patients ayant une pneumonie à pneumocoque ont été étudiés de façon prospective ; 42 % d'entre eux étaient bactériémiques, 49 % infectés par le VIH. Le taux de pneumocoque ayant une sensibilité diminuée à la pénicilline (PRP) était de 22 % : 14 % de sensibilité intermédiaire et 8 % résistant. Parmi les PRP, les taux de résistance à l'érythromycine, tétracyclines, chloramphénicol et triméthoprime-sulfaméthoxazole étaient respectivement de 35 %, 22 %, 27 % et 83 %. Les PRP appartenaient pour 78 % d'entre eux aux sérogroupes 23 et 9. Les facteurs de risque d'infection par PRP retrouvés en analyse univariée étaient : l'utilisation de bêta-lactamines dans les six mois précédents, une hospitalisation préalable, l'acquisition nosocomiale. Après analyse multivariée, seules l'hospitalisation préalable et l'acquisition nosocomiale étaient associées de façon indépendante aux risques d'isolement d'un PRP. Le risque d'isolement de PRP dans les hémocultures était faible. Une monothérapie a été utilisée dans 86 % des cas. Les dérivés de la pénicilline ont été utilisés en première intention chez 75 % des patients parmi lesquels 58 ont reçu de l'amoxicilline ou la formulation amoxicilline-acide clavulanique. Parmi les 23 cas de pneumonies à PRP, 13 ont été traités avec de l'amoxicilline associée à de l'acide clavulanique, dont 10 à la posologie "classique" de 3 g/j par voie intraveineuse. Seul un patient parmi ceux-ci est décédé en état de choc septique au premier jour du traitement (CMI à la pénicilline : 0,5 mg/l). La mortalité globale était de 13 %, dont 8,5 % directement attribuable à l'infection pneumococcique. Quelle que soit la suceptibilité à la pénicilline, la mortalité n'était pas significativement différente, 12 % pour les souches sensibles et 17 % pour le PRP. Aucun décès n'a été attribué à la diminution de sensibilité du pneumocoque à la pénicilline. En conclusion, bien que la diminution de sensibilité à la pénicilline soit fréquente au cours des pneumonies à pneumocoque dans cette étude (22 %), aucune "résistance clinique" au traitement par l'amoxicilline utilisée à une posologie usuelle n'a été observée.(RESUME D'AUTEUR)

From October 91 to October 93, we prospectively studied 106 adults patients with pneumococcal pneumonia. Fortytwo percent of the patients were bacteremic and 49 % were infected with human immunodeficiency virus. The rate of penicilin resistance (PRP) was 22 % : 14 % had intermediate and 8% high-level resistance. Among PRP, the rates of resistance to erythromycin, tetracycline, chloramphenicol and cotrimoxazole were 35 %, 22 %, 27 % and 83 % respectively. PRP belonged for 78 % of them to serogroups 23 and 9. Univariate analysis identified the following risk factors associated with infection by PRP : use of beta-lactam antibiotics within 6 months (p : 0.04), previous hospitalization (p : 0.03), nosocomial acquisition (p <0.0001). After multivariate analysis, factors associated with PRP isolation were : previous hospitalization (OR : 3.5) and nosocomial acquisition (OR : 6.7). Probability of PRP blood cultures was low (OR : 0.18). Antibiotic monotherapy was used in 86 % of cases. Penicillin derivatives were the first line antibiotics in 75 % of cases whose 58 patients with amoxycillin or amoxycillin-clavulanic-acid. In the 23 cases of PRP pneumonia, 13 patients were treated with amoxycillin or amoxycillin-clavulanic-acid, whose 10 at a standard dosage of 3 g/j by intra-venous route. Only 1 patient died in septic shock at the first day of treatment (MIC penicillin : 0.5 mg/1). Overall mortality was 13 % with 8.5 % being directly attributable to pneumococcal infection. Whatever the penicillin susceptibility, mortality was not significantly different (12 % and 17 % with PRP, p : 0.5). No fatalities were attributable to diminished susceptibility of S. pneumoniae. In conclusion, although resistance to penicillin was frequent in pneumococcal pneumonia (22 %), no "clinical resistance" to treatment with amoxycillin at usual dosages was observed.(RESUME D'AUTEUR)
Publication
1995/05

Pages
740-747

Language
Français

Number of ref
33

ID notice
319147

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: