Normal view MARC view

Recommendations for preventing the spread of vancomycin resistance : recommendations of the Hospital Infection Control Practices Advisory Committee (HICPAC) [Article de Revue]

 
[Recommandations pour prévenir la dissémination de la résistance à la vancomycine : recommandations de l'HICPAC (Hospital Infection Control Practices Advisory Committee)]
THE HOSPITAL INFECTION CONTROL PRACTICES ADVISORY COMMITTEE
American journal of infection control. 1995/04; 23(2) : 87-94
Summary: Une augmentation rapide de l'incidence de l'infection et de la colonisation par les entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) est constatée aux Etats-Unis depuis ces 5 dernières années. Cette augmentation soulève des problèmes divers dont a - le manque d'antibiotiques disponibles pour le traitement des infections à ERV, puisque la plupart des ERV sont également résistants à d'autres antibiotiques (ex : aminoglycosides, et ampicilline) utilisés auparavant dans de telles infections ; b- la possibilité de transmission des gènes des ERV codant la résistance à la vancomycine à d'autres germes Gram positifs, tels que les Staphylococcus aureus. Le risque d'infection et de colonisation à ERV est plus grand lors de prise préalable de vancomycine et/ou d'antibiothérapie multiple, lors de maladie sous-jacente grave ou d'immunodépression et lors de chirurgie intra abdominale. Les entérocoques peuvent faire partie de la flore saprophyte du tube digestif ou des voies génitales de la femme. C'est pourquoi la plupart des infections à entérocoques sont considérées comme étant d'origine endogène. Cependant, des publications récentes concernant des épidémies et des infections endémiques à entérocoques, dont celles à ERV, montrent que la transmission des micro-organismes entre les patients est possible soit directement par contact, soit indirectement par les mains du personel, ou par du matériel de soins ou des surfaces contaminés. La prévention et le contrôle de l'augmentation de la résistance à la vancomycine nécessite concertation et coordination de différents services hospitaliers. Chacun des points suivants devrait être respecté. 1 - utilisation prudente de la vancomycine, 2 - formation du personnel hospitalier sur ce problème de la résistance à la vancomycine 3 - dépistage précoce et déclaration rapide par les laboratoires hospitaliers de microbiologie des entérocoques et autres germes Gram positifs résistants à la vancomycine et 4 - mise en place immédiate de mesures d'hygiène adaptées pour prévenir la transmission interhumaine des ERV.
Publication
, 1995/04

Pages
87-94

Language
Anglais

Number of ref
83

Published in
American journal of infection control

ID notice
319161

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: