Normal view MARC view

Transmission of the 263K scrapie strain by the dental route [Article de Revue]

 
[Transmission de la souche de scrapie 263K par la voie dentaire]
INGROSSO L ; Pisani, F ; Pocchiari, Maurizio
The Journal of general virology. 1999; 80 : 3043-3047
Summary: En dehors de quelques cas d'encéphalopathies spongiformes transmissibles humaines (TSEs) familiales et iatrogéniques ou de maladies à prions, la cause de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) reste inconnue. Dans cet article, les auteurs ont étudié la possibilité que des procédures dentaires puissent représenter une voie potentielle d'infection. Ceci a été évalué en utilisant le modèle expérimental de scrapie chez le hamster. Dans la première partie de cette étude, les auteurs ont trouvé qu'après inoculation intrapéritonéale, des tissus oraux fréquemment impliqués au cours de procédures dentaires (tissus provenant des gencives et de la pulpe dentaire) présentaient un niveau substantiel d'infectivité. Les auteurs ont également trouvé une infectivité élevée de la scrapie dans les ganglions trigéminaux, suggérant que l'agent de la scrapie avait atteint les tissus oraux à travers les terminaisons sensitives des nerfs trigéminaux. Dans la seconde partie de l'étude, les auteurs ont inoculé un groupe de hamsters au niveau de la pulpe dentaire et ont montré que tous ont développé une scrapie. Chez ces animaux, les auteurs ont détecté à la fois le pouvoir infectant et la protéine prion pathogène (Pr Psc) dans le ganglion trigéminal homolatéral au site d'injection mais pas le ganglion controlatéral. Ce résultat suggère que l'agent de la scrapie et probablement d'autres agents des TSEs de la même manière, se dissémine à partir des tissus buccaux jusqu'au système nerveux central à travers des nerfs trigéminaux. Bien que ces résultats ne puissent pas être appliqués aux humains infectés par des TSEs, ils soulèvent des questions au sujet du risque possible de transmission de ces désordres par l'intermédiaire de procédures dentaires. On devrait particulièrement prendre en compte les patients atteints par le nouveau variant de MCJ car ils peuvent héberger un pouvoir infectant plus important dans les tissus périphériques que chez des patients atteints de la MCJ sporadique.

Apart from a few cases of iatrogenic and familial human transmissible spongiform encephalopathies (TSEs) or prion diseases, the cause fo Creutzfeldt-Jakob disease (CJD) remains unknown. In this paper we investigated the possibility that dental procedures may represent a potential route of infection. This was assessed by using the experimental model of scrapie in hamster. In the first part of this study we found that after intraperitoneal inoculation, oral tissues commonly involved in dental procedures (gingival and pulp tissues) bore a substantial level of infectivity. We also found high scrapie infectivity in the trigeminal ganglia, suggesting that the scrapie agent had reached the oral tissues through the sensitive terminal endings of the trigeminal nerves. In the second part of the study we inoculated a group of hamsters in the tooth pulp and showed that all of them developped scrapie disease. In these animals, we detected both infectivity and the pathological prion protein (PrPsc) in the trigeminal ganglion homolateral to the site of injection but not in the controlateral one. This finding suggests that the scrapie agent, and likely other TSE agents as well, spreads from the buccal tissues to the central nervous system through trigeminal nerves. Although these findings may not apply to humans affected by TSEs, they do raise concerns about the possible risk of transmitting these disorders through dental procedures. Particular consideration should be taken in regard to new variant CJD patients because they may harbour more infectivity in peripheral tissues than sporadic CJD patients.(RESUME D'AUTEUR)
Publication
1999

Pages
3043-3047

Language
Anglais

Number of ref
42

Published in
The Journal of general virology

ID notice
319312

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: