Normal view MARC view

Resistance of Pseudomonas aeruginosa isolates of hydrogel contact lens disinfection correlates with cytotoxic activity [Article de Revue]

 
[Résistance d'isolats de Pseudomonas aeruginosa à une solution désinfectante pour lentilles de contact corrélée à une activité cytotoxique]
LAKKIS C ; FLEISZIG SM
Journal of clinical microbiology. 2001/04; 39(4) : 1477-1486
Summary: Une des bactéries les plus fréquemment responsable d'infections chez les porteurs de lentilles de contact est Pseudomonas aeruginosa. Cette bactérie peut les contaminer par l'intermédiaire des lentilles elles-mêmes, des boîtiers protecteurs, des solutions de conservation-décontamination. Dans les tests d'activité des désinfectants pour lentilles, une seule souche de P. aeruginosa est considérée. En pratique, plusieurs souches sont susceptibles de contaminer la cornée. Certaines souches résistantes peuvent être sélectionnées par les solutions de décontamination. Le but de cette étude est de déterminer une méthode rapide identifiant les souches susceptibles d'être résistantes et d'évaluer leur niveau de résistance.35 souches ont été testées sur deux solutions de décontamination. Il apparaît que la résistance aux décontaminants est naturelle plutôt qu'acquise pour certaines souches, puisque les souches résistantes ont été isolées avant contact avec une des solutions désinfectantes. Certaines souches ne sont pas devenues plus résistantes après des expositions répétées avec le décontaminant. Quelques souches, qui étaient comparativement plus résistantes suite à de courtes expositions à des décontaminants, ont même démontré leur capacité à se développer dans un des désinfectants après plus de 24 heures (concentration en bactéries supérieure à l'inoculum de départ).Le niveau de résistance est relié dans cette étude à une méthode diagnostique qui tient compte du potentiel cytotoxique de la souche vis-à-vis de cellules cornéennes épithéliales in vitro. On peut supposer que ces souches résistantes peuvent avoir une action cytotoxique par rapport à des cellules in vivo. Des études complémentaires devront être menées pour prévenir le solutions décontaminantes des différentes souches résistantes identifiées.

(RESUME D'AUTEUR)
Publication
2001/04

Pages
1477-1486

Language
Anglais

Number of ref
50

Published in
Journal of clinical microbiology

ID notice
319313

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: