Normal view MARC view

Clinical and molecular epidemiology of hospital Enterococcus faecium isolates in eastern France [Article de Revue]

 
[Epidémiologie clinique et moléculaire d'isolats hospitaliers d'Enterococcus faecium dans l'Est de la France]
Bertrand, Xavier ; Thouverez, M ; BAILLY P ; CORNETTE C ; Talon, Daniel ; MEMBERS OF RESEAU FRANC-COMTOIS DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES
The Journal of hospital infection. 2000/06; 45(2) : 125-134
Summary: Les auteurs ont réalisé une surveillance des isolats d'Enterococcus faecium dans la région de Franche-Comté sur une période de 3 ans. Des souches cliniques et épidémiologiques ont été caractérisées par antibiotypie et génotypie (électrophorèse en champ pulsé PFGE). Trois études cas-témoin ont été réalisées pour identifier des facteurs de risque de colonisation / infection avec 3 phénotypes de résistance définis (amoxicilline, gentamicine de haut niveau et kanamycine de haut niveau).L'incidence brute de colonisation / infection était de 0,156 % et 68,8 % des cas étaient classés nosocomiaux. L'incidence n'était pas différente en fonction du type d'hospitalisation (moyen séjour ou court séjour). Le tractus urinaire était le site majeur d'infection. Les taux de résistance étaient : 45,8 % pour la résistance à l'amoxicilline, 18,7 % pour la résistance de haut niveau à la gentamicine, 61,4 % pour la résistance de haut niveau à la kanamycine et 3,1 % pour la résistance à la vancomycine. Aucun isolat n'était producteur de B-lactamase et un isolat était porteur du gène vanA. Une PFGE a révélé 2 profils épidémiques majeurs incluant chacun des souches résistantes isolées dans différents hôptiaux et durant différentes périodes de l'étude. Un traitement antibiotique antérieur n'a pas été identifié comme étant un facteur de risque de colonisation / infection avec un phénotype résistant quel qu'il soit.Malgré la fréquence faible d'isolats résistants à la vancomycine dans cette étude , des souches résistantes s'étaient largement répandues et avait des caractéristiques les rendant capables de persister et de se disséminer. Si ces souches contractaient le gène vanA, le risque d'épidémie serait important. Aussi, la prévalence d'E. faecium résistant à la vancomycine dans les hôptiaux devrait être suivie attentivement dans le futur.

We carried out a surveillance study of Enterococcus faecium isolates in the Franche-Comté region of France over three years. Clinical and epidemiological strains were characterized by antibiotype and genotype (pulsed field gel electrophoresis, PFGE). Three case-control studies were performed to identify risk factors for colonization / infection with three defined resistant phenotypes (amoxycillin, high-level gentamicin and high-level kanamycin).The crude incidence of colonization / infection was 0.156 % and 68.8 % of cases were classified as hospital-acquired. Incidence did not differ according to the type of hospitalization (middle term or acute care). The urinary tract was the major site of infection. Resistance rates were : 45.8 % (amoxycillin), 18.7 % (high-level gentamicin), 61.4 % (high-level kanamycin) and 3.1 % (vancomycin). No isolate produced B-lactamase and one isolate carried the vanA gene. PFGE revealed two major epidemic patterns each including resistant strains isolated in different hospitals and during different periods in the study. Previous antimicrobial treatment was not identified as a risk factor for colonization / infection with any resistant phenotype.Despite the low frequency of vancomycin-resistant isolates in this study, resistant strains were widely disseminated and had characteristics enabling them to persist and spread. If these strains acquired the vanA gene, the risk of an outbreak would be large. So, the prevalence of vancomycin-resistant E. faecium in hospitals should be carefully monitored in the future.
Publication
, 2000/06

Pages
125-134

Language
Anglais

Number of ref
37

Published in
The Journal of hospital infection

ID notice
319415

Location Call number Status Date due Barcode
CCLIN Est
CClin Est
CHU de Nancy - Hôpitaux de Brabois
Rue du Morvan
54511 Vandoeuvre le Nancy Cedex
Tél : 03.83.15.34.73
cclin.est@chu-nancy.fr
http://www.cclin-est.org/
CCLIN Ouest
CClin Ouest
CHU Hôtel Dieu
CS 26419
35064 Rennes Cedex 2
Tél : 02.99.87.35.31
isabelle.girot@chu-rennes.fr
http://www.cclinouest.com/
CCLIN Paris Nord
CClin Paris-Nord
96 rue Didot
75014 Paris
Tél : 01.40.27.42.00  
karin.lebascle@sap.aphp.fr
http://www.cclinparisnord.org/
CCLIN Sud-Est
CClin Sud-Est
Hospices Civils de Lyon
Hôpital Henry Gabriel
20 route de vourles
69230 Saint-Genis-Laval
Tél : 04.78.86.49.50
cclinse@chu-lyon.fr
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest
CClin Sud-Ouest
CHU de Bordeaux
Hôpital Pellegrin - Bâtiment Le Tondu
33076 Bordeaux
Tél : 05.56.79.60.58
cclin.so@chu-bordeaux.fr
http://www.cclin-sudouest.com/

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Tags from this library:
No tags from this library for this title.
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Languages: